LE DIRECTEUR GENERAL DU CONSEIL DU CAFE-CACAO FAIT LE POINT DE LA COOPERATION COTE D’IVOIRE-GHANA AVEC LES PRODUCTEURS DE CAFE-CACAO
---

---
Home / News / LE DIRECTEUR GENERAL DU CONSEIL DU CAFE-CACAO FAIT LE POINT DE LA COOPERATION COTE D’IVOIRE-GHANA AVEC LES PRODUCTEURS DE CAFE-CACAO
A+ R A-

LE DIRECTEUR GENERAL DU CONSEIL DU CAFE-CACAO FAIT LE POINT DE LA COOPERATION COTE D’IVOIRE-GHANA AVEC LES PRODUCTEURS DE CAFE-CACAO

                                                                                

Le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao, M. KONE Brahima Yves, a eu une rencontre avec les représentants des organisations des producteurs de café-cacao ce mercredi 10 juillet 2019, à la grande salle de réunion du 23ème étage de l’immeuble de la Caistab sis à Abidjan-Plateau.

Cette rencontre avait pour but de faire le point des travaux de la coopération entre la Côte d’Ivoire et le Ghana dans le secteur du cacao aux producteurs. Prenant la parole, M. KONE Brahima Yves a fait l’historique de cette coopération qui a abouti à un consensus autour d’un prix planché de 2600 dollars/tonne de cacao le 12 juin dernier à Accra.

A la suite du consensus, un comité technique d’experts s’est réuni à Abidjan-Plateau, précisément à l’hôtel Pullman, le mercredi 03 juillet 2019 en vue d’affiner les mécanismes et modalités de sa mise en œuvre du prix plancher.

Au terme des travaux de cette journée du mercredi 03 juillet 2019, une déclaration finale a été lue par les Directeurs Généraux des deux instances de régulation devant la presse annonçant l’institution d’un montant de 400 dollars la tonne (différentiel de revenu de subsistance). Une mesure qui par incompréhension a été qualifiée d’échec par certains organes de presse.  

Pour pallier cette incompréhension, le Directeur Général s’est voulu clair : « La réunion d’Abidjan n’est pas un échec car il s’agissait de discuter du mécanisme de mise en œuvre du prix plancher qui a été décidé à Accra ». « Cette coopération nous a permis d’obtenir un consensus qui a pour principal objectif de défendre les intérêts des producteurs », a-t-il insisté avant de laisser la parole aux producteurs.

Notons qu’en initiant cette rencontre, il était donc très important pour le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao d’apporter la bonne explication aux producteurs de café-cacao et par ricochet à toute l’opinion nationale et internationale.

Prenant à leur tour la parole, les représentants des organisations des producteurs ont tous remercié le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao pour le travail qu’il ne cesse d’abattre en leur faveur et l’ont encouragé à poursuivre cette initiative pour l’amélioration de leurs conditions de vie. Ils ont souligné que l’instauration d’un prix plancher et le Recensement des Producteurs de Café-Cacao et de leurs Vergers (RPCCV) sont des sujets d’intérêt général qui demandent l’implication de tous les producteurs. Ils promettent entamer des actions d’envergure sur le terrain afin de donner la bonne information à leurs collègues et leur expliquer le bien-fondé des initiatives qu’entreprend Le Conseil du Café-Cacao en ce moment.

Par ailleurs, pour exprimer leur adhésion totale au RPCCV ainsi qu’à la mise en œuvre du prix plancher, les producteurs de café-cacao de l’Ouest du pays, avec l’approbation de leurs autres collègues présents, ont remis un présent symbolique au Directeur Général du Conseil du Café-Cacao.

Au terme des échanges, M. KONE Brahima Yves a exprimé sa gratitude aux producteurs de café-cacao pour leur totale adhésion à ces deux vastes projets. Ayant bien perçu son message du jour, il leur a demandé d’être le relais du Conseil du Café-Cacao auprès de leurs bases respectives.

Voir les photos