8EME FORUM EUROPEEN DU CACAO : ENJEUX ET OBJECTIFS DE LA PARTICIPATION DU CONSEIL DU CAFE-CACAO
---

---
Home / News / 8EME FORUM EUROPEEN DU CACAO : ENJEUX ET OBJECTIFS DE LA PARTICIPATION DU CONSEIL DU CAFE-CACAO
A+ R A-

8EME FORUM EUROPEEN DU CACAO : ENJEUX ET OBJECTIFS DE LA PARTICIPATION DU CONSEIL DU CAFE-CACAO




Du 13 au 15 septembre, le Conseil du Café-Cacao, représenté par son Directeur Général, Monsieur KONÉ Brahima Yves, accompagné de sa délégation composée, notamment, du Directeur chargée des Délégations Régionales et de la Commercialisation Intérieure, Madame POE Carine-Laure, du Directeur de la Commercialisation Extérieure, Monsieur BAMBA Kadoko, et de son Conseiller Technique, Monsieur COULIBALY Nanga, participe au Forum Européen du cacao à Rome, en Italie.

Pour cette 8ème édition organisée par l’Association Européenne du Cacao (European Cocoa Association – ECA), 350 représentants de l’industrie européenne du cacao et du chocolat et des pays producteurs de cacao d’Afrique et des Amériques sont attendus.

L’European Cocoa Association (ECA) est un organisme commerciale représentant l’industrie européenne du cacao et regroupant les compagnies majeures impliquées dans le commerce des fèves de cacao, la transformation, l’entreposage et les activités de logistique en Europe. Fondée en 2000, l’ECA a pour mission principale d’étudier, de rechercher et de mettre en œuvre des solutions adéquates à toute question affectant l’industrie, le commerce et la logistique dans le secteur du cacao. Elle a également pour mission de promouvoir une coopération étroite sur ces questions entre ses membres au niveau européen.

Notons que l’ensemble des membres de l’ECA assurent les 2/3 des broyages de cacao en Europe, 50% de la production européenne de chocolat et 40% de la production mondiale de liqueur, beurre et poudre de cacao.

Au cours des travaux, des présentations suivies d’échanges seront faites, à travers des panels et une table ronde, sur les thèmes suivants :

      • 1.Objectifs ambitieux de l’Union Européenne en matière de sécurité alimentaire axés sur les pesticides et l’assurance qualité ;
      • 2.Fonctionnalité de l’offre et de la;
      • 3.Tendances en matière d’innovation dans le secteur du;
      • 4.Dé: la réglementation comme force motrice pour la traçabilité mandatée par le Gouvernement ;
      • 5.Table ronde de Chocovision sur la traçabilité en tant que catalyseur clé d’une chaîne d’approvisionnement sans déforestation.

Au regard des sujets à débattre et des enjeux pour la filière cacao ivoirienne, la participation, au plus haut niveau, de l’organe de régulation qu’est Le Conseil du Café-Cacao s’imposait donc. Aussi le Directeur Général du Conseil du Café-Cacao saisira-t-il cette opportunité pour communiquer davantage sur les actions pertinentes entreprises par la structure pour répondre aux préoccupations des producteurs ivoiriens et des consommateurs.

 

En effet, le recensement des producteurs et leurs vergers qui a abouti à l’établissement de la carte du producteur de Café-Cacao pour une meilleure traçabilité de la production de cacao ; l’application prochaine de la norme africaine ARS 1000 sur le cacao durable  et le programme de plantation de 60 millions d’arbres dans le vergers cacaoyers existant dans le domaine rural sont autant d’actions visant à satisfaire les exigences en matière de cacao durable sur lesquelles il convient de communiquer.

Enfin, la présence de la Direction Générale du Conseil du Café-Cacao à cette manifestation d’envergure permettra également de réaliser un lobbying pour le cacao ivoirien, face aux exigences du marché.