---

---
Home
A+ R A-

#SIA2022 - LE CONSEIL DU CAFE-CACAO A L’HONNEUR (JOUR 4)



Pour cette 4ème journée du 58ème Salon internationale de l’agriculture de Paris 2022 dit « Salon des retrouvailles », Le Conseil du Café-Cacao est à l’honneur avec des activités ciblées vers la jeunesse et l’enfance.
La jeunesse, à travers une conférence destinée aux étudiants expatriés et consacrée à leur avenir de jeunes diplômés suivie d’un partage d’expériences dans le cadre de la transformation dans la filière Café-Cacao.
Quant aux enfants, pour une dizaine d’entre eux sélectionnés par l’ambassade de Côte d'Ivoire en France,  avec le concours de l’Union des femmes ivoiriennes résidant en France (UFIRF), c’était un moment d’apprentissage et de familiarisation aux métiers du chocolat à travers la « classe cacao » animée par Le Conseil du Café-Cacao et Axel Emmanuel, artisan chocolatier à Abidjan.
Toutes ces activités chapeautées par Madame Sophie KOUROUMA, Directrice de la Communication et des Systèmes d’information au sein du Conseil du Café-Cacao.
Monsieur Béchio Maxime, Chef du Service du Suivi des Usines et du SAIGIC du Conseil du Café-Cacao, conférencier sur la question des opportunités qu’offre la filière café-cacao aux jeunes diplômés,  a incité les étudiants et ivoiriens expatriés à s’investir dans le processus de développement de la Côte d’Ivoire visant à la transformation de nos produits du café et du cacao, rappelant que le secteur du cacao représente 15% du PIB et 35% des produits d’exportation de la Côte d’Ivoire.
Le conférencier a précisé que la transformation du café et du cacao offre de grandes opportunités car, à terme, l’objectif pour le Gouvernement ivoirien est de transformer 50% de la production nationale.
Monsieur Béchio a invité les jeunes étudiants venus participer à la rencontre à être des acteurs réels pouvant opérer dans le secteur de la commercialisation et de la transformation du café-cacao.
Quelques partages d’expériences émanant de Monsieur Kouhon Jasmin, anciennement ingénieur informaticien au Conseil du Café-Cacao, qui s’est reconverti en torréfacteur. Ce chef d’entreprise avait vu sa formation financée par Le Conseil du Café-Cacao en Italie, au Portugal et en France. « Il faut choisir son métier et l’aimer », a souligné M. Kouhon Jasmin.
Monsieur Axel Emmanuel, ancien banquier, lui aussi reconverti au métier d’artisan chocolatier depuis 10 ans, il tire son épingle du jeu dans le secteur chocolatier en Côte d’Ivoire, et il a même formé plus de 2000 femmes de coopératives du côté de Daloa au métier d'artisan chocolatier.
Madame Maria Dion-Gokan, spécialiste du café, a quant à elle vanté les mérites de ce produit et de l’usage multiforme que l’on peut en faire, en plus de la consommation comme boisson chaud ou froide, dans le domaine de la cosmétique, par exemple.
Il faut noter que cette conférence a été rehaussée par la présence du Ministre d’Etat, Ministre de l’Agriculture et du Développement Rural, Monsieur Kobenan Adjoumani qui a clôturé la séance en signifiant l’appui du gouvernement ivoirien aux actions du Conseil du Café-Cacao, reconnaissant que : « La politique de transformation de nos produits agricoles vise à leur commercialisation ».
Cette belle journée consacrée au Conseil du Café-Cacao s’est achevée par la « classe cacao » avec la remise des diplômes aux enfants qui y ont participé avec grand enthousiasme.
Le mercredi 2 mars, ce sera la journée de la Côte d’Ivoire pour sa participation à ce 58ème Salon international de l’agriculture de Paris, en prélude au Salon International de l’Agriculture et des Ressources Animales ( SARA ) prévu cette année, en novembre, en Côte d’Ivoire.

Voir les photos